mercredi 28 juin 2017

101. Le grand méchant renard

Ma cent-unième lecture est une BD de Benjamin Renner :
Synopsis : Un renard chétif tente de se faire une place de prédateur face à un lapin idiot, un cochon jardinier, un chien paresseux et une poule caractérielle. Il a trouvé une stratégie : il compte voler des oeufs, élever les poussins, les effrayer et les manger.

J'ai dévoré cette bande dessinée, que j'avoue avoir découvert grâce à la bande annonce de l'adaptation filmique. 
Un vrai moment de bonheur de de rire. 

A lire absolument !

Cette lecture compte pour le bingo de l'été.  

mardi 27 juin 2017

100. Les reines de France

Ma centième lecture est un documentaire historique de Caroline Charron : 
Les reines de France ambitieuses ou potiches, intrigantes ou femmes d'Etat, présente près de 40 souveraines et favorites, qui ont joué un rôle déterminant dans l'histoire : Aliénor d'Aquitaine, Blanche de Castille, Berthe au Grand Pied, Catherine de Médicis, Anne d'Autriche, Marie-Antoinette, Joséphine, etc...

J'ai beaucoup aimé ce livre, on y trouve non pas toutes les reines mais les plus marquantes, celle au destin extraordinaires : les cruelles, les assassines, les malheureuses, les répudiés, les décapitées, les exilées ...
A travers cet ouvrage, j'ai beaucoup appris sur l'histoire de France que finalement je connais assez mal !

Un livre à lire en prenant son temps. 

PS : cette lecture compte pour la coupe des 4 maisons et le bingo de l'été

99. Ce qu'il advint au sauvage blanc

Ma quatre-vingt-dix-neuvième lecture est un roman de François Garde : 

Voici le synopsis : Au milieu du XIXe siècle, Narcisse Pelletier, un jeune matelot français, est abandonné sur une plage d'Australie. Dix-sept ans plus tard, un navire anglais le retrouve par hasard : il vit nu, tatoué, sait chasser et pêcher à la manière de la tribu qui l'a recueilli. Il a perdu l'usage de la langue française et oublié son nom. Que s'est-il passé pendant ces dix-sept années ? C'est l'énigme à laquelle se heurte Octave de Vallombrun, l'homme providentiel qui recueille à Sydney celui qu'on surnomme désormais le « sauvage blanc ».

J'ai vraiment aimé cette lecture qui m'a fait me poser beaucoup de questions. Sur la véracité des faits évoqués tout d'abord mais aussi et surtout sur notre société, sur les bienfaits de la civilisation, sur l'application d'une générosité qui ne prend pas en compte la liberté de l'autre, sur l'ethnographie ....
Dans ce roman vous trouverez donc un matelot abandonné en Australie, une tribu d'aborigène, un bon samaritain, des scientifiques, des femmes, beaucoup de lettres, une indicible expérience, des tatouage, l'importance de l'eau, ...

Voici quelques citations : 
"Qui aurait le cœur de renvoyer un évadé dans sa prison --- prison si perverse et cruelle que le prisonnier ne la perçoit plus ?"
"Une idée étonnante me vint: et si je m'étais trompé dès le début? Et si la bonne décision avait été, que cela plaise ou non au gouverneur, de louer un bateau et de faire déposer Narcisse sur la plage où cette histoire a commencé?"
"S'il répondait à mes questions, il se mettait dans le danger le plus extrême. Mourir, non pas de mort clinique, mais mourir à lui-même et à tous les autres. Mourir de ne pas pouvoir être en même temps blanc et sauvage."
"Qu'est-ce qu'un sauvage ? Et si Narcisse était devenu complètement sauvage, quel jour et à quelle heure est-il redevenu civilisé ? Que nous apprend son apprentissage sur le fait même d'apprendre ? Et lequel de nous deux est l'apprenti ?"

A lire tranquillement, peut -être au bord de la mer en écoutant le ressac des vagues, ou par une chaude journée. 

PS : Cette lecture copte pour la coup e des 4 maison, le challenge du grand bac et le bingo de l'été. 

lundi 26 juin 2017

98. Pourquoi ? Comment ? les arts

Ma quatre-vingt-dix-huitème lecture est un livre de culture général de Guy Solenn :

Un livre qu'une collègue et amie m'avait offert il y a longtemps et que je me suis enfin décidée à lire.
On apprend plein de petits trucs et d'anecdote ....

A lire petit à petit, page après page ...

dimanche 25 juin 2017

Hermione sort de ce corps !

Voici un article concernant la coupe des 4 maisons pour l'item "Hermione sort ce corps" afin d'indiquer les 100 lectures effectuées lors ce challenge.

Pour les bandes dessinées :
 _ La série Aquablue avec 16 tomes :  dont voici les liens ves les articles  :
tomes 1 et 2,  tomes 3 et 4,  tomes 5 à 8, tomes 9 à 11, tomes 12 à 15 
_ les deux tomes de la série "Monster club" : tome 1 et tome 2

_ La série "Trolls de Troy" et ses 22 tomes :
voici quelques articles : tomes 4 à 6,  tome 7, tome 8, tomes 9 et 10, tome 11, tomes 12 et 13, tome 14, tomes 15 à 19, tomes 20 à 22

Voilà qui devrait bien faire pour les 30 BD demandées (et j'en ai lu plus)

_ Pour les romans (ou associés) :
Au mois de Septembre : 2 romans : Divergente 1 et Meurtres en soutane
Au mois d'Octobre : 5 romans (=> total 7) Le voyage de l'éléphant, Un écho lointain, la couleur de la haine, l'ombre maudite, Divergente 2
Au mois de Novembre :8 romans ( => Total : 15) Divergente 3, Veuf, Journal d'un tueur sentimental, Enfant de la jungle, "Tom, pette Tom, tout petit homme, Tom", Le lézard noir, Manolito, Cochon rouge
Au mois de Décembre : 10 romans ( => total 25 )Au pays des hommes blancs, Promesse, La sélection, L'élite, L'élue, L'épidémie, La mort en talons aiguilles, Le chant du troll, La troisième vengeance de Robert Poutiffard , Au bord de la ville,
Au mois de Janvier : 9 romans ( => Total : 34) La double disparition, 100 jours en enfer, Le chat qui allait au placard, L'écorchée, Les enfants de la liberté, Des murmures dans la nuit, L'expédition polaire à bicyclette, L'affaire Alistair, la nostalgie heureuse,
Au mois de Février : 7 romans (=>Total : 41)  Trafic, Super Manolito, Nature extrême, L'empreinte de la lune,  Raisons et sentiments, La mécanique du coeur, Coeur de loup
Au mois de Mars : 8 romans ( => Total : 49) Le retour d'Ulysse, le mystère des pavots blancs, Nos étoiles contraires, L'ainé, DojnaaArizona MaxMa vie de pingouinLe miroir se brisa
Au mois d'Avril : 12 romans et 1 pièce de théâtre (=> Total : 62) le caveau de familleLe secret de l'éventailLancelot du LacLégendes de la merLa guerrière oubliéeitinéraire d'enfanceA nous deux Versailles, L'oeil du loupL'énigme du message perdu, Ariane contre le MinotaureDes fleurs pour AlgernonLe serment + Polyeucte
Au mois de Mai : 10 romans ( => Total : 72) Ca peut pas rater, Le choix d'aimer, Le roi de fer,  Complètement CraméLa répétitionChute librel'appel du fond des tempsMiss Pérégrine et les enfants particuliers 1Odd et les géants de glaceLe crime du comte Neville

Au moins 70 lectures (essentiellement des romans) dans l'année

J'ai donc bien validé (et largement car je n'ai pas tout compter) mes 100 lectures dans l'année poudlardesque et je valide donc l'item "Hermione sort de ce corps"

94 à 97 : Aquablue

Ce ci est u article de rattrapage car je ne crois pas avoir écrit quoique ce soit sur les derniers tomes de la série Aquablue;
J'ai donc lu les tomes 12à 15 de cette saga qui s'est terminée ... enfin non, qui n'est pas terminée... Et 'est là le drame, je dois attendre pour lire les épisodes suivants ! (D'autant que la médiathèque n'a pas encore acquis le tome 16)
Dans ces tomes, on apprends que certaines espèces terriennes viendraient d'Aquablue et que l'humanité a évolué grâce aux peuples d'Aquablue (à l'origine de la légende de l'Atlantide). Et c'est donc l'occasion pour les foules de vouloir "retourner" sur la planète de leurs origines ... fanatiques religieux, personnes en désespérance ou froids calculateurs voulant exploiter les ressources de cette planètes. D'ou des frictions, des conflits et bien pire encore ... Et si tout cela n'était qu'un stratagème de la part de quelques personnages peu scrupuleux ...


  

93. La petite communiste qui ne souriait jamais

Ma quatre-vingt-treizième lecture est un roman de Lola Lafon : 

Voici le synopsis : "Retraçant le parcours d'une fée gymnaste, qui, dans la Roumanie des années 1980 et sous les yeux émerveillés de la planète entière, vint, en son temps, mettre à mal guerres froides, ordinateurs et records, ce roman est le portrait d'une enfant, puis d'une femme, évadée de la pesanteur, sacralisée par la pureté de ses gestes et une existence intégralement dévolue à la recherche de la perfection. En mettant en exergue les dévoiements du communisme tout autant que la falsification, par les Occidentaux, de ce que fut la vie dans le bloc de l'Est, ce récit, lui-même subtilement acrobate, est aussi une passionnante méditation sur l'invention et l'impitoyable évaluation du corps féminin."

Je dois avouer mon inculture totale en ce qui concerne le sport, les JO en général et la gymnaste Nadia Comaneci en particulier. J'ai donc énormément appris grâce à ce livre et j'ai même pris le temps de regarder des vidéos de quelques compétitions olympiques ...
Pour le reste j'ai été assez déçue par ce roman dont j'avais beaucoup entendu parlé : j'ai trouvé que ce roman manquait de rythme, et je n'ai pas pu m'identifier à l'un des personnages. De plus j'ai eu du mal avec la dureté de ce monde du sport de haut niveau : sa dureté, sa misogynie, son jeunisme ....
Bref, une lecture que je me suis forcée à finir !